Blessure d'étoile. La face cachée de l'évolution
Genre : Essais et documents
Publié le : 20/07/2023
Résumé de l'oeuvre :
Depuis des milliards d’années, le chaos préside à toutes les créations ; cosmologiques, biologiques et même individuelles. Au milieu de cette perpétuelle agitation, quelle place l’humanité, le progrès, la civilisation, peuvent-ils revendiquer ? Leurs figures actuelles étaient-elles inéluctables ou ne sont elles que les silhouettes évanescentes d’un mouvement qui dépasse de loin nos futiles préoccupations humaines ? Le monde est à l’étroit au creux de lui-même. Les forces d’inertie, la matière, les esprits et les cœurs craquent de toutes parts et commencent à céder sous les assauts répétés de la Vie. D’où nous viennent nos maux ? Pourquoi en sommes-nous là, au bord d’un précipice écologique et idéologique qui a déjà commencé à nous ensevelir ?
Pour télécharger gratuitement cette oeuvre, cliquez sur l'icône suivante : Télécharger Blessure d'étoile. La face cachée de l'évolution
Donnez une note !
Moyenne : 4.0/5 (1 note)
Lu : 19 fois
Signaler un abus

Vous avez aimé cette oeuvre ?
Partagez-la avec vos amis en cliquant sur les icônes suivantes :

Linkedin   email

Commentaires

sebastienjunca@laposte.net, il y a 10 mois
Bonjour et merci pour votre commentaire. Je suis tout à fait de votre avis sur les différents points que vous soulevez. "Hors de portée de notre conscience" comme vous le dites; je crois que le nœud se trouve à ce niveau. Au-delà du caractère fini ou infini de l'univers, la véritable énigme se trouve à mon humble avis au niveau du mystère de l'Être et du non-être, quoique cette dernière n'aurait peut-être pas véritablement de sens du point de vue de Bergson, et je le rejoint ici, quand il nous dit que la notion de néant n'a pas plus de sens que l'idée d'un cercle carré. Je crois comme vous que toute matière dans ses plus infimes composants, qui ne sont que la perception que nous en avons; toute matière donc est l'expression, la représentation dans l'espace et le temps (de notre perception) d'une Information originelle et fondatrice que les dernières découvertes en mécanique quantique laissent déjà pressentir. La vie n'est pas limitée aux seuls êtres animés au sens où nous l'entendons. Elle comprend tout ce que nous percevons, pour paraphraser Bergson encore; elle va jusqu'aux étoiles.
Oui, comme je l'ai écrit ailleurs, "La science est une croyance comme les autres". En effet, l'époque est largement dominée par "ceux qui savent" et "ceux qui possèdent". Mais justement, ceux qui sauront échapper à ces diktats contemporains seront, j'en suis certain, les hommes de demains. Ceux qui sauront instaurer de nouvelles valeurs et de nouvelles relations plus symbiotiques avec la Vie prise au sens large; autrement dit avec le cosmos. Ils seront, j'en suis sûr, le nouveau bourgeon sur le rameau de l'humanité. celui qui relancera notre espèce vers de nouveaux horizons, plus vastes, plus authentiques et surtout, plus vivants. Merci à vous.
Signaler un abus
Frédéri MARCELIN, il y a 11 mois
Je viens de terminer la lecture de votre livre, excellent ouvrage quoique parfois redondant.
Nous nous heurterons toujours à cette question : l’univers est-il fini ou infini, l’un comme l’autre est inconcevable, hors de portée de notre conscience. Pour moi le Big-Bang est une extrapolation de la création divine, c’est pourquoi je suis animiste, que je considère l’univers seulement par ce que je peux en appréhender, et que toutes matières, inertes ou vivantes sont doués de l’anima. Âme particulière ou collective, peu importe.
L’humain actuel n’a pas changé depuis des milliers d’années et il se fie aujourd’hui à la science comme autrefois à la religion. Il accepte la domination de ceux qui « savent », comme la domination de ceux qui possèdent. Cependant il ne possède rien, il est de l’univers, c’est à l’univers qu’il appartient.
Signaler un abus

 
 
 
 
X

X

Signaler un abus

Motif de l'abus :