Un pavé dans la mare
Genre : Essais et documents
Publié le : 07/05/2018
Résumé de l'oeuvre :
En retirant nos œillères, on peut mieux se rendre compte des richesses qui nous sont accordées. Peut-être que ce texte ne parlera pas à tout le monde et que je passerai pour une sotte. Tant pis, avant de me juger si vous le voulez bien, lisez, faites-vous votre propre opinion et ensuite vous ferez bien ce que vous voulez.
Quelques mots de l'auteur :
Depuis quelques temps déjà, j'avais envie d'écrire sur ce thème. Par peur d'être incomprise je n'ai pas osé. Aujourd'hui je prends le risque et qui vivra verra.

Pour télécharger gratuitement cette oeuvre, cliquez sur l'icône suivante : Télécharger Un pavé dans la mare
Donnez une note !
Moyenne : 2.5/5 (1 note)
Lu : 27 fois
Signaler un abus

Vous avez aimé cette oeuvre ?
Partagez-la avec vos amis en cliquant sur les icônes suivantes :

Linkedin   email

Actuellement en vente, du même auteur

Commentaires

Gilbert Nancy, il y a 1 an
Vous traitez du vécu de nos contemporains. Vous avez raison de vous faire entendre par vos écrits. Le pessimisme des commentaires précédents se contredit par la présence même de ces commentaires. Ces amis lecteurs peuvent-ils penser qu'ils sont les rares survivants d'une humanité résistant aux maux de notre société ? Il faut que ceux qui ont un pavé à jeter le jettent et la mare finira bien par être comblée.

Les trois premiers alinéas de votre "La patience" sont un beau poème en prose.

Merci pour votre commentaire de ma lettre aux lecteurs et lectrices. Votre réaction rapide et entière est un pavé qui s'ajoute au mien. Il en faudra encore beaucoup pour remplir cette mare-là. Elle est cependant moins profonde qu'il y a six ou sept décennies.
Signaler un abus
EGLE, il y a 1 an
Et un grand merci à ROVINE pour ce texte qui devrait être publié chaque semaine à la une des grands quotidiens .
Signaler un abus
EGLE, il y a 1 an
Je vous rejoints; bien sûr, il faut dire et écrire, mais je suis septique quant aux résultats. Nous sommes entré dans le virtuel en image qui, dans l'esprit de beaucoup correspond au réel, le passé réel d'il y a 48 h est déjà oublié ajouté à l'inculture à la cupidité et à la sur information constituent la "mare de l'oubli" dont parle Quatre-sous et dont les cercles concentriques se noient à leur tour. Il aura fallu moins de 100 ans aux humains pour anéantir "l'Humain"
...Merci pour vos commentaires si pertinents .
Signaler un abus
jipaï, il y a 1 an
Quatre-Sous a raison, il faut écrire, dénoncer.
Il faut éduquer aussi, mais là, ceux que vous pointez du doigt se sont rendu compte que l'éducation allait à l'encontre de leur desseins, alors on édulcore, on élague, on allège l'éducation jusqu'à la vider de toute substance.
Alors, il faut écrire...
Bien à vous.
Signaler un abus
UK, il y a 1 an
bonjour ,

Des questionnements intéressants .Le pavé lancé dans la mare s'enfonce dans la vase et après quelques instants les cercles concentriques disparaissent de la surface de l'eau . Comment entreprendre une action durable pour retrouver une certaine liberté de pensée ?
Ecrire et dénoncer est peut être un début de réponse ...

cordialement
Signaler un abus

 
 
 
 
X

X

Signaler un abus

Motif de l'abus :