"Tes mots m'ont fait si mal ... (à mon père)"
Genre : Poésie
Publié le : 21/01/2019
Résumé de l'oeuvre :
De l'amour paternel à l'incompréhension, un jour, tout bascule...
Pour télécharger gratuitement cette oeuvre, cliquez sur l'icône suivante : Télécharger "Tes mots m'ont fait si mal ... (à mon père)"
Donnez une note !
Moyenne : 4.3/5 (12 notes)
Lu : 365 fois
Signaler un abus

Vous avez aimé cette oeuvre ?
Partagez-la avec vos amis en cliquant sur les icônes suivantes :

Linkedin   email

Commentaires

Lucie Granville, il y a 6 mois
Merci Paul Louis pour ce gentil commentaire. Je vous l'avoue, chaque fois que je relis cette poésie, moi aussi ça me serre la gorge et le cœur. Mon père était mon "héros" jusqu'à cette rupture... Lucie
Signaler un abus
Paul LOUIS, il y a 6 mois
J'aurais tellement aimé que vous lisiez toute l'admiration que j'ai pour vos écrits. Celui-ci sur votre père m'étreint et la gorge et le coeur.
Paul LOUIS
Signaler un abus
Lucie Granville, il y a 2 ans
Gilbert, je vous remercie pour votre double intervention, et l'intérêt que vous avez porté à ce poème effectivement très intimiste. Je note ces références au cas où, et vous remercie encore. Véronique.
Signaler un abus
Lucie Granville, il y a 2 ans
Jipaï, je te remercie pour ton touchant commentaire...
Signaler un abus
Gilbert Nancy, il y a 2 ans
Je viens de tomber par hasard sur quelques pages qui relatent un drame analogue au vôtre. Il s'agit de l'autobiographie de Jean d'Ormesson intitulée "Je dirai malgré tout que cette vie fut belle". 2015
Vous, vous êtes innocente, son drame à lui s'aggrave (si possible) du fait qu'il se juge coupable de la discorde avec son père. mais comme le vôtre, son père meurt avant la réconciliation.
Si les malheurs des autres peuvent aider à nous consoler, si la littérature peut aider à vivre, je vous transmets les références. Il s'agit exactement des pages 255, dernier alinéa à 260 2° ligne.
Signaler un abus
Gilbert Nancy, il y a 2 ans
Un pathétique très fort. Une souffrance sans solution. Quoi de pire que d'arriver trop tard ?
Signaler un abus
jipaï, il y a 2 ans
L'histoire que tu racontes dans ce poème me fait penser à la chanson de Barbara où elle parle de Nantes et de son père.
Vos mots s'entremêlent, tout comme vos histoires, différentes et pourtant semblables. Touchantes.
Bravo.
Signaler un abus

 
 
 
 
X

X

Signaler un abus

Motif de l'abus :