Paul LOUIS


Rédacteur/biographe depuis plus de dix ans au service du "client", je reste, en quelque sorte, un "prestataire de service". Aujourd'hui, je tombe un peu le masque en livrant sur ce site quelques-uns de mes écrits personnels. J'ose croire qu'il se trouvera bien une personne qui saura les aimer. Mon but étant de faire sourire, vibrer, rire ou pleurer ou bien encore rêver celle ou celui qui me lira.
Linkedin   email

Ses oeuvres

17 oeuvres
  • Chez Bébert - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Théophile-Henri MATISSE, oui, c’est mon nom. Et non, je n’use point du pinceau. Moi, ce sont mes yeux que j’use, dans une filature, depuis plus de vingt ans. Depuis plus de vingt ans, chanvre et lin je file et je tisse. Théophile file, Matisse tisse et Henri abuse.
  • Coup de foudre - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Dans sa maison, un écrivain se liquéfie alors que sa plume s'assèche ; il ne peut plus écrire. Soudain, une jeune fille sort du bois. Il s'écrit.
  • ELDORADOUX - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Un père s'interroge sur sa fille. Quoi de plus naturel !? Mais la missive touchera-t-elle son but ?
  • Hommage au Théâtre - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Le Théâtre d'une vie, la vie d'un certain théâtre.
  • Humour noir et Austérité - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Imaginons que l'Humour noir et l'Austérité soient tous deux des êtres faits de chairs et de sang.
  • L'Echo lié au souvenir - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Une classe d'école primaire revisitée avec poésie et nostalgie, légèreté et humour ; telle est la recherche de ce petit mot d'Amour.
  • Le Grand plongeon - Paul LOUIS

    Publié le 11/01/2021

    Du plus proche azur, aux plus lointaines contrées, le voyage est bien long pour couvrir notre monde.
  • Le Jeune îlotier - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Paris, 15 août, l'incandescence est reine.
  • Le premier pas - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Lectrices, si vous êtes Maman, vous comprendrez ; si vous ne l'êtes pas, vous comprendrez aussi, j'en suis certain. Quant aux Papas et autres garçons, je vous laisse juger.
  • Le rideau est tombé - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Fermeture à jamais d'un bar, le bien-nommé :Théâtre.
  • Lettre à un oiseau des îles - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Il n'est pas d'exil sans quelque nostalgie.
  • Oiselles - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Et c'est au fil du temps, qu'il connut les filles des Mouettes
  • Prostate orange - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Il y a quelques semaines, un urologue dans la fleur de l’âge, chaudement recommandé par mon entourage (un fleuron de la médecine, dixit la jolie standardiste), m’a dit tout de go que j’avais la prostate comme une orange. L’hypertrophie s’avère bénigne, mais j’en suis convaincu, fût-elle maligne qu’il me l’aurait annoncée aussi abruptement.
  • Qu'est-il de plus ? - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Qu'est-il de plus mignon qu'une main sur le front d'un enfant que l'on couche ?
  • Ultime couchant - Paul LOUIS

    Publié le 11/01/2021

    Laissons là mon regard caresser de ses yeux l'extrémité du soir.
  • Une fleur sans essence - Paul LOUIS

    Publié le 11/01/2021

    Comment faire la lumière sur l'ombre de ses cheveux ?
  • VINGT ANS - Paul LOUIS

    Publié le 06/01/2021

    Avoir dix-neuf ans en 2020. Faut-il pour cela ne parler qu'au vide ?
 
 
 
 
X

X

Signaler un abus

Motif de l'abus :