"Mes petits rescapés"
Genre : Poésie
Publié le : 20/07/2019
Résumé de l'oeuvre :
Des enfants déjà tellement meurtris...
Quelques mots de l'auteur :
Je n'oublierai jamais aucun d'entre eux...

Pour télécharger gratuitement cette oeuvre, cliquez sur l'icône suivante : Télécharger "Mes petits rescapés"
Donnez une note !
Moyenne : 4.2/5 (5 notes)
Lu : 45 fois
Signaler un abus

Vous avez aimé cette oeuvre ?
Partagez-la avec vos amis en cliquant sur les icônes suivantes :

Linkedin   email

Commentaires

Armor Véronique, il y a 29 jours
Plus rien ne m'étonne ici Georges, tu le sais...
Signaler un abus
Tychilios, il y a 1 mois
On ne parle plus de corbeau, le craignos à quatre sous est revenu, comment peut-on insulter une texte pareil? G.I.
Signaler un abus
Armor Véronique, il y a 1 mois
Tiens ! Le corbeau est revenu déposer sa fiente...
Signaler un abus
Armor Véronique, il y a 1 mois
Bonjour monsieur Gabrillac, je vous remercie pour votre commentaire. J'ai effectivement remarqué que vous aviez espacé vos publications, et je vous en remercie. Je me suis donc décidée à publier à nouveau. Concernant la pédophilie, j'ai beaucoup écrit sur ce sujet (mes écrits sont publiés sur ce site, sous forme de récits) ayant été personnellement concernée ("la fugue", ou "secret de famille", par exemple). Si vous publiez votre poème, je le lirai avec un grand intérêt. a bientôt, Véronique.
Signaler un abus
jpgabrillac, il y a 1 mois
bravo véronique c'est un beau poème et je sens dans vos vers beaucoup d'humanité et de compassion. Que c'est agréable d'écrire et de lire de la poésie même lorsque le sujet est triste. J'ai écris il y a une dizaine de jours un poème terrible contre la pédophilie et je n'ai pas eu le courage de le mettre sur le site. Je le fais lire à mes amis qui sont scandalisés par cet acte odieux ou les enfants sont les victimes des prédateurs. encore merci pour votre poème.

ps vous avez vu que je vous ai écouté et que je ne publie plus que des recueils tous les quatre ou cinq jours
Signaler un abus
Armor Véronique, il y a 1 mois
Bonjour Gilbert, je vous remercie pour votre commentaire qui me touche. Votre question n'a rien d'indiscret. J'ai enseigné pendant une vingtaine d'années auprès d'enfants en grande difficulté (scolaire, mais avant tout en immense détresse affective). Ces enfants venaient en général d'être enlevés à leurs familles et placés dans un foyer d'aide à l'enfance. Ils étaient profondément meurtris, souvent violents et révoltés (normal...), mais si attachants... Je sais que certains s'en sont plutôt bien sortis, mais je me demande souvent ce que sont devenus les autres. Cet élève, revenu des années plus tard me présenter son bébé (et me dire qu'il avait réalisé son rêve, celui vers lequel je l'avais poussé, devenant cascadeur professionnel)était une belle récompense... Je raconte le début de son histoire, avec son arrivée dans ma classe dans "l'enfant du couloir". A bientôt, Véronique.
Signaler un abus
Gilbert Nancy, il y a 1 mois
Très beau poème.
Est-il indiscret de demander qui sont ces enfants de la misère ?
Signaler un abus

 
 
 
 
X

X

Signaler un abus

Motif de l'abus :