Frederic PAULO


Je suis écrivain et romancier et né a Compiègne dans l'Oise en France. J'ai déjà écrit et commencé a l'âge de 32 ans dans le petit studio qui ressemblait a une chambre de bonne sous les toit d'un immeuble vétuste a Amiens. Mon œuvre "Monteur sous haute sécurité" a été mise en vente par une maison d'édition " Edilivre" et pas vendu car les gens malgré sa publicité ne l'ont pas acheté.
Mon nouveau roman lui aussi étant tout les deux des romans, "Sous le soleil" n'a pas été publié par des maisons d'éditions et sur internet a part ce site. Ils ont tout fait pour ne pas que je réussisse a le publié. Il sera donc mis sur "Lire en ligne" afin que vous puissiez le lire.
Linkedin   email

Ses oeuvres

2 oeuvres
  • C'est ce qu'il s'était dit... - Frederic PAULO

    Publié le 10/03/2020

    Un règlement de succession ordinaire. Un règlement de succession dont ont ne sais régler les conséquences, cet ouvrage raconte comment ce règlement de succession a pu se passer dans l'inadvertance de la magistrature afin d'en découdre avec des préjudices commis par de tiers personnes bénéfique a ce règlement de succession. A l'étrangers ce livre raconte comment d'innombrables notables de la région ont fait et se sont emparer de l'affaire. Incompétent ou tyran, ceux la ont su rendre les situations éthéré gène afin d'en tiré le maximum profit. Rémunérés mais peu travailleur, ce livre raconte comment des juges, notaires et avocats ce sont disculpés de l'affaire avant d'en être introverti. Pas moins de 8 avocats en France ont su se destituer de la situation, bénéficiaire de l'aide juridictionnelle international...
  • Sous le soleil - Frederic PAULO

    Publié le 11/08/2019

    Dans la discothèque ou Paul allait. Il avait cherché des problèmes. Une bagarre éclata. Paul se réfugie plus loin ou il y avait personne. Un flic l'attrapa avec deux de ses copains, il le souleva. Habillé en civil, il lui met un coup de poing au visage pour le vol de ma mobylette. Ma mère avait trouvé un logement, moi, j'avais mis les choses au claire, Hervé m'avait fait couché dans sa chambre avec les draps qui n'était pas changé. Je lui vol une clé a molette, il avait promis...
 
 
 
 
X

X

Signaler un abus

Motif de l'abus :