Andrée SAURIOL


Linkedin   email

Ses oeuvres

6 oeuvres
  • Concerto pour quatre mains (5) - Andrée SAURIOL

    Publié le 14/10/2017

    La musique adoucit les moeurs, paraît-il. Certes, mais le lieutenant de police Alexandre Denis découvrira que ce n'est pas le cas pour tout le monde. Suivez- le dans son enquête et vous le constaterez, vous aussi.
  • La nuit, tous les chats sont gris (1) - Andrée SAURIOL

    Publié le 14/10/2017

    Un tueur en série sévit à Montréal. Le lieutenant de police Alexandre Denis est chargé d'enquêter. Or, il se trouve que le tueur menace de s'en prendre à l'animatrice de radio, Kim Lemelin. Le lieutenant Denis, réussira-t-il à la sauver? Sur fond de tempêtes de neige et de froid glacial, c'est une course contre la montre.
  • Rira bien qui rira le dernier (3) - Andrée SAURIOL

    Publié le 14/10/2017

    Le lieutenant Alexandre Denis est aux prises avec une enquête pas " piquée des vers", comme on dit. Cette fois, l'une des victimes est un scientifique réputé. Et si le policier et son équipe ne trouvent pas qui a fait le coup, la planète entière ne sera plus jamais la même.
  • Sauve qui peut! (4) - Andrée SAURIOL

    Publié le 14/10/2017

    Gaz à effets de serre, ça vous dit quelque chose ? Et bien, l'enquête sur la mort tragique d'un jeune météorologue, vous donnera des palpitations cardiaques. Tout comme celles qu'épouveront le lieutenant Alexandre Denis et les membres de son équipe.
  • Téléscopage mortel (2) - Andrée SAURIOL

    Publié le 14/10/2017

    À la télévision d'état, un chef d'antenne est assassiné. Pourquoi et par qui ? Le lieutenant Alexandre Denis de la police de Montréal et son équipe font enquête. Une enquête qui les mènera sur des chemins très peu fréquentés. S'en sortiront indemnes ? De toute manière, ils ne seront plus jamais les mêmes.
  • Une hirondelle ne fait pas le printemps - Andrée SAURIOL

    Publié le 29/09/2018

    Une autre enquête du lieutenant de la police de Montréal, Alexandre Denis. Un avant-goût, les premières lignes:"... et pourtant, le printemps promettait d'être beau à Montréal,cette année-là."
 
 
 
 
X

X

Signaler un abus

Motif de l'abus :